Sixième > Français > Le monstre, aux limites de l'humain > Le merveilleux dans les contes

LE MERVEILLEUX DANS LES CONTES

QCM - Aladin ou la Lampe merveilleuse

L'énoncé

Lire le texte ci-dessous et répondre aux questions.

Quelque part en Afrique, vivait un puissant magicien qui possédait d'innombrables trésors, obtenus par magie. Un jour qu'il était assis devant ses étranges instruments grâce auxquels il pouvait voir le futur, il vit dans un tourbillon de fumée quelque chose qui lui coupa le souffle.

Dans une ville lointaine vivait un jeune garçon, Aladin, qui possédait, sans le savoir, un très grand pouvoir magique. Plus encore, enterré dans une cave sous une colline hors des murs de la ville, se trouvait le plus merveilleux trésor qui soit au monde. Ce n'était pas tout, dans la même cave se trouvait une vieille lampe qui pouvait exaucer tous les désirs de celui qui la possédait. Aladin, et Aladin seulement, pouvait se rendre maître du trésor et de la lampe.

Le magicien, fasciné par ce qu'il avait vu, revint subitement sur terre. « Ne suis-je pas un grand magicien ? se dit-il. Je ne vais certainement pas laisser un tel trésor entre les mains de cet ignorant. »

En hâte il se déguisa en religieux et, frottant l'anneau magique qu'il avait au doigt, dit : « Conduis-moi dans la ville d'Aladin. »

En un éclair il fut dans la rue où Aladin jouait avec ses compagnons. Dès qu'il l'eut reconnu, le magicien appela le jeune garçon : « Aladin, mon cher neveu ! Viens que je t'embrasse ! Cela fait si longtemps que je te cherche. »

Extrait d'Aladin ou la Lampe merveilleuse, Contes des mille et une nuits


La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.