Troisième > Français > Orthographe et vocabulaire > Stage - Modalisation, dénotation et connotation, implicite

STAGE - MODALISATION, DÉNOTATION ET CONNOTATION, IMPLICITE

Exercice - La modalisation dans l'argumentation



L'énoncé

Lire le texte d’Albert Jacquard, extrait de l’ouvrage Petite Philosophie à l’usage des non-philosophes (1997), puis répondre aux questions.

« La mort est un grand mystère. Par quelle aberration monstrueuse peut-on la présenter comme une peine ? Non, la mort n’est pas une peine ; aucun être sensé ne peut "donner" la mort à un autre être sensé, sauf à retourner à l’état de non-conscience qui a précédé l’émergence de la personne. Toute société qui accepte de faire figurer la mort dans l’arsenal de ses peines montre qu’elle est en état de barbarie, dirigée par des inconscients. Je refuse d’argumenter avec ceux qui la présentent comme efficace ou utile dans la lutte contre le crime : je n’argumente pas contre un primate. »


  • Question 1

    L'auteur de ce texte est-il pour ou contre la peine de mort ?

  • Question 2

    Identifie tous les modalisateurs du texte qui t'ont permis de répondre à la question précédente.

  • Question 3

    Quel est la nuance apportée par chacun d'eux ?

  • Question 4

    Quel rôle jouent les modalisateurs dans cette citation de Montaigne : « Un enfant, ce n'est pas une urne qu'on remplit mais une flamme qu'on allume » ?

La correction et les astuces de cet exercice t'intéressent ?

Accède librement à l'ensemble des contenus, aux astuces et aux corrections des exercices en t'abonnant sur Les Bons Profs. Clique ici pour démarrer l'abonnement.